De nos jours, il est rare de voir des sites Web qui ne font pas leur propre promotion en utilisant plusieurs canaux. Vous pouvez utiliser les médias sociaux, les annonces en ligne traditionnelles, le marketing par courriel et bien plus encore. Plus vous mettez en place de canaux, plus vous obtiendrez de retours sur investissement, mais la mesure de l’impact de chacun d’entre eux se complique.

C’est là qu’intervient le Market Mix Modeling (MMM). Ce type d’analyse statistique peut vous aider à mesurer l’impact de tous vos canaux marketing. Dans cet article, nous allons expliquer le fonctionnement de MMM, explorer une terminologie de base et discuter de la façon dont vous pouvez l’appliquer à votre propre entreprise.

Allons-y, allons-y !

Ce qu’est le Market Mix Modeling

Supposons que vous exploitez un magasin de commerce électronique, et que vous investissez beaucoup d’argent dans le marketing en utilisant différents canaux, tels que :

  • Email marketing
  • Publicité Pay Per Click (PPC)
  • Médias sociaux
  • Annonces vidéo


Idéalement, vous surveillerez de près chaque canal pour voir dans quelle mesure vos efforts sont fructueux. Plus vous avez de données, plus il devient facile de déterminer quels canaux auront un impact plus important sur votre retour sur investissement (ROI) global.

Si vous avez déjà fait ce genre d’analyse, vous connaissez déjà MMM. Le MMM est essentiellement une analyse statistique que vous appliquez lorsque vous utilisez plusieurs canaux de commercialisation en même temps. Son objectif est de vous aider à optimiser le montant que vous dépensez sur chaque canal, afin d’améliorer votre rendement. Tout en développant votre site.

Les entreprises en ligne ont un avantage énorme sur les entreprises traditionnelles. C’est parce que vous avez accès à de nombreux outils de marketing qui peuvent vous aider à surveiller de près la performance. Disons, par exemple, que vous utilisez Google AdWords pour promouvoir votre entreprise depuis WordPress. Avec AdWords, vous savez exactement combien vous payez pour chaque clic, et vous pouvez facilement mesurer vos dépenses pour chaque vente que vous recevez.

Cependant, imaginez que vous dépensez 10 $ en publicité PPC et que vous obtenez un rendement direct de 100 $. Sur une autre chaîne, vous payez également 50 $ pour la publicité vidéo et obtenez un rendement de 70 $. Vous n’avez pas besoin d’être un spécialiste des données pour comprendre qu’il vaut mieux augmenter votre budget du CPC, mais gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un exemple très simplifié utilisant seulement deux canaux.

En pratique, le MMM mesure non seulement le ROI, mais aussi l’efficacité, l’efficience et bien d’autres éléments clés. Si vous êtes le genre de personne qui aime les graphiques et les chiffres, et que vous êtes intéressé à optimiser votre retour sur investissement, alors MMM est un excellent choix.

5 Le termes Market Mix Modeling que vous devez comprendre

Comme vous pouvez l’imaginer, il y a beaucoup de termes à déballer lorsque vous commencez à apprendre l’analyse de marché. Une fois que l’on comprend les bases, cependant, tout le processus devient beaucoup moins intimidant. Dans cette optique, discutons d’une terminologie clé avant de passer au MMM appliqué.

1. Régression multi-linéaire

La ” régression linéaire ” est un type d’analyse qui établit une relation entre les variables dépendantes et indépendantes. Par exemple, vous pouvez utiliser le chiffre d’affaires global comme variable dépendante. Ensuite, vous pouvez avoir plusieurs variables indépendantes, comme les médias sociaux et les publicités vidéo, ainsi que les dépenses du CPC. Lorsque vous commencez à traiter de multiples variables indépendantes, vous parlez d’une régression multilinéaire, qui est au cœur du MMM.

2. Ventes incrémentales

Les “Ventes incrémentales” font référence à la demande naturelle pour vos produits, une fois que vous enlevez la publicité. Une fois que les gens vous connaissent et connaissent votre marque, vous pourriez théoriquement réduire vos dépenses publicitaires à zéro tout en réalisant quelques ventes. Les ” ventes supplémentaires “, d’autre part, sont celles que vous obtenez comme résultat direct de vos activités de marketing. Avec MMM, ce sont les ventes sur lesquelles vous allez concentrer votre analyse.

3. Distribution

Lorsque nous parlons de ” distribution ” en MMM, nous faisons référence au nombre de ressources que vous allouez à chaque canal de commercialisation. Le but ultime du MMM est de maximiser l’efficacité de vos dépenses publicitaires. Pour y parvenir, vous devrez constamment optimiser votre distribution.

4. Diminution des rendements et de l’effet de décroissance

Vous connaissez probablement déjà l’expression ” rendements décroissants “. Dans la publicité, il s’agit de la mesure dans laquelle vous pouvez pousser les publicités jusqu’à ce qu’elles atteignent le point où leurs effets commencent à régresser.

Pour vous donner une idée de ce que cela signifie, revenons à notre exemple précédent d’obtenir 100 $ de ventes pour chaque tranche de 10 $ que vous dépensez en publicité CPC. Idéalement, vous pourriez augmenter ce nombre à l’infini simplement en augmentant vos dépenses. Cependant, dans la pratique, il y a une limite à ce qu’on peut faire avant que les chiffres ne commencent à diminuer. Voilà, en résumé, ce qui rend la distribution optimale des ressources MMM si complexe.

Dans le même ordre d’idées, il faut également tenir compte de “l’effet de dégradation “. Dans la plupart des cas, chaque campagne de marketing que vous lancez commencera à voir des rendements décroissants avec le temps. C’est normal, parce que les intérêts des gens changent et diminuent. Vous devrez vous adapter à ces changements si vous voulez rester au sommet de votre jeu.

5. Analyse profonde

Enfin, une ” analyse en profondeur ” consiste à examiner de près vos campagnes de marketing pour déterminer lesquelles sont les plus efficaces. En pratique, cela signifie analyser leur copie, leurs conceptions, leurs canaux de distribution et à peu près tous les autres éléments que vous pouvez imaginer. Lorsque vous arrivez au segment de l’optimisation du budget ou de la distribution MMM, les informations que vous obtenez de vos analyses profondes seront l’un de vos atouts les plus précieux.

 

Comment mettre en œuvre la modélisation du Market Mix Modeling dans votre entreprise (2 méthodes)

Maintenant, vous devriez avoir une bonne idée de ce qu’est le MMM et de sa terminologie de base. Passons maintenant à quelques moyens pratiques que vous pouvez mettre en œuvre pour votre entreprise.

1. Mesurez la chaine de distribution de vos canaux 

Le suivi de vos dépenses de marketing est au cœur de MMM. Cela signifie que la première chose à faire est de rassembler toutes ces données à l’aide de graphiques, de tableaux ou de la méthode de suivi que vous préférez. Personnellement, nous sommes de grands amateurs de graphiques et de feuilles de calcul pour l’analyse de marché.

Quelle que soit l’approche que vous adopterez, n’oubliez pas que vous devrez mettre à jour cette information souvent au fur et à mesure que vous déplacez votre distribution. L’objectif ici est de vous permettre d’avoir un aperçu rapide des domaines sur lesquels vous vous concentrez et de ce à quoi ressemblent leurs rendements, afin que vous puissiez faire des ajustements au besoin.

2. Utilisez l’expériences pour valider vos ajustements

C’est facile à dire : “Déplaçons le nombre X de dollars de l’email au marketing vidéo, parce que ce dernier nous donne de meilleurs résultats”. Dans la vraie vie, il y a une centaine de facteurs qui peuvent avoir un impact sur l’efficacité de vos annonces, c’est pourquoi les analyses profondes sont importantes.

Lorsque vous déplacez des ressources marketing d’un canal à l’autre, vous devez entrer dans l’état d’esprit de penser le changement comme une expérience. Prenons l’exemple du test A/B : vous commencez par une hypothèse, vous la testez, et si les résultats sont bons, vous apportez le changement.

Il en va de même pour la distribution des ressources. Idéalement, il devrait s’agir d’un changement graduel, afin que vous puissiez mesurer son impact et voir s’il se traduit par une augmentation de votre ROI. Sinon, au moins, vous le saurez dès que possible.

Conclusion

Mesurer l’impact de chaque canal marketing sur vos ventes et vos conversions peut s’avérer délicat. Cependant, la grande chose au sujet du marketing en ligne est que vous obtenez beaucoup d’outils pour garder trace de toutes vos données. Cela signifie que vous devriez avoir plus de facilité à déterminer où il est plus logique d’allouer les ressources marketing.

Quand il s’agit de MMM, la premiere chose que vous devez faire est de rassembler toutes les données que vous avez à partir de divers canaux. Une fois que vous aurez examiné l’ensemble de la question, vous pourrez commencer à vous demander où déplacer vos ressources et à tester vos changements graduellement. Au fil du temps, vous disposerez ainsi d’un moyen éclairé d’accroître l’efficacité de vos campagnes.

Vous avez des questions sur le Market Mix Modeling et comment l’appliquer ? Demandez dans la section commentaires ci-dessous !

 

Traduit depuis Elegant Themes à l’adresse : http://bit.ly/2GBEEaT

 

Profitez de la puissance du meilleur plugin jamais conçu pour mettre en forme son site web

Découvrir Divi